12 mai 2022
YOB + guests @ Caves du Manoir

YOB + guests @ Caves du Manoir

Jeudi 12 mai 2022 // Portes : 20h30 – 01h00

A la caisse :  28 CHF // En prélocation (Jusqu’à 17h00 le Jour J) : 25 CHF (Petzi – Billets en vente dès le 4 novembre à 11h00.)

Prix spécial -25 ans = – 5 CHF à la caisse sur présentation d’une carte d’identité.
Gratuit avec l’abonnement « AG Culturel » (Réservation obligatoire : info@cavesdumanoir.ch)

Certificat COVID : Avec

 

Les Caves du Manoir ont l’immense honneur d’accueillir à nouveau YOB et leur Doom Metal imbattable le jeudi 12 mai 2022 à l’occasion de leur tournée européenne. Ceux qui étaient déjà là en 2018 vous le diront, c’est un concert à ne manquer sous aucun prétexte ! La première partie sera annoncée ultérieurement.

 

YOB – US – Doom Metal

Épique, écrasant et lourd au-delà des mots, YOB a atteint un statut légendaire ces dernières années en raison de son esthétique inégalée et de son incroyable travail. Formé en 1996 à Eugene, dans l’Oregon, sous la direction du maître du doom metal aux guitares et au chant, Mike Scheidt, le groupe a sorti une démo de trois chansons en 2000 qui lui a valu une attention internationale. Comparé à des groupes comme Neurosis, Sleep et Electric Wizard, YOB a réussi à développer un doom metal moderne qui rappelle les classiques.

En 2002, YOB sort son premier album Elaborations of Carbon, suivi de Catharsis en 2003, un disque de trois chansons d’une durée colossale de 50 minutes. Le buzz autour de YOB commence à prendre de l’ampleur et le trio commence à faire de plus en plus de tournées. Restant assez prolifique pendant cette période, YOB continue de sortir un album chaque année avec The Illusion of Motion en 2004 suivi de The Unreal Never Lived en 2005. Malgré tout cet élan, YOB se dissout en 2006.

En 2008, le groupe revient de son hiatus et reste fort depuis, avec Travis Foster à la batterie et Aaron Rieseberg à la basse. Revigoré et réinspiré, YOB a sorti The Great Cessation en 2009. Un Doom avec une touche psychédélique, un son que Pitchfork a qualifié de « Doom cosmique ». À ce stade de leur carrière, le groupe a trouvé une exposition accrue dans les médias, le New York Times allant jusqu’à les qualifier de  » l’un des meilleurs groupes d’Amérique du Nord  » après une performance au Scion Rock Festival.

Pour l’album Atma de 2011, YOB a adopté une approche plus organique de l’enregistrement, choisissant de tout enregistrer en une seule fois. Trois ans plus tard, le groupe a sorti Clearing the Path to Ascend, un disque qui a confirmé son héritage en tant que groupe de doom metal de premier plan et qui a été salué par Rolling Stone comme l’album métal numéro 1 de l’année.

Scheidt a été diagnostiqué avec une diverticulite aiguë en 2016 et une deuxième attaque en janvier 2017 l’a presque tué. Il a émergé de cette expérience de mort imminente avec de nouvelles idées et un nouveau sens de soi, tout cela a été versé dans la sortie la plus récente du groupe, Our Raw Heart de 2018, un album de Yob pas comme les autres. Annoncé comme l’un des meilleurs albums de 2018 par Decibel, NPR, Rolling Stone, Vulture du New York Magazine, Noisey, Consequence of Sound, Pop Matters et bien d’autres, Our Raw Heart est une brillante progression musicale dans le continuum de YOB, et un accomplissement de ce que la musique lourde peut accomplir. Au travers de sept compositions fascinantes, d’un volume énorme et d’une beauté pensive et transcendantale, YOB fait saigner son propre univers organique de doom ultime.

En novembre 2021, le groupe dévoile une version entièrement remixée et remasterisée d’Atma. Avec Atma (Deluxe Version), Billy Barnett donne à l’album un volume et un espace monolithiques, tout en conservant l’incroyable production originale de Jeff Olsen.