26 novembre 2021
Walliser Seema (vernissage) - Charlotte Parfois

Walliser Seema (vernissage) – Charlotte Parfois

Vendredi 26 novembre 2021 // Portes 19h30

À la caisse : 20 CHF (code de téléchargement du nouvel album inclus)

En prélocation : 20 CHF (code de téléchargement du nouvel album inclus) (Petzi)

Prix spécial -25 ans = – 5 CHF à la caisse sur présentation d’une carte d’identité.
Gratuit avec l’abonnement “AG Culturel” (Réservation obligatoire : info@cavesdumanoir.ch)

 

Certificat COVID : Avec

 

Walliser Seema est un projet musical panvalaisaniste qui unifie avec brio le Haut et le Bas-Valais en s’affranchit des frontières culturelles et linguistiques cantonales, mais également internationales. Pour cette soirée, nous partirons à l’abordage de leur tout nouvel EP « Épisode II : Machine humaine », la suite de l’EP Épisode I : Élements, sorti en 2020. Pour ce Vernissage, ils seront accompagnés des fabuleux Charlotte Parfois.

Bonus : Pour chaque entrée, vous recevrez un code de téléchargement du nouvel EP !

 

Walliser Seema – CH – Chanson, rock

Walliser Seema, ou Marin Valaisan en français dans le texte, est un trio audacieux, impénétrable et imprévisible piloté par le capitaine Jean-Marc Briand, chansonnier d’Albinen, en compagnie de ses fidèles moussaillons Ivan Jeitziner, soubassophoniste de Viège-Nord, Xavier Moillen, multiinstrumentiste de Sierre et Fabrice Vernay, percussionniste de Massongex.

À force d’écumer les mers et océans, ces quatre Valaisans ont compilé de nombreux récits qu’ils se feront un plaisir de nous conter… en français et en wallisertitsch s’il vous plait !!!

Il sera question de séduisantes sirènes, de batailles perdues et de chansons oubliées. Embarquez avec eux dans une odyssée entre vallées d’amour et montagnes de haine, et cependant pleines d’espoir à travers leur musique inspirée par la chanson, tantôt rock, tantôt rocher alpin.
De la chanson valaisanne AOC !

 

Charlotte Parfois – CH – Chanson, rock

Charlotte parfois est un coussin péteur coincé dans les rouages de la chanson française, c’est du poil à gratter passé de date, dont on se méfie quand même un peu. Charlotte parfois n’est ni rock, ni chanson française, ni variété, ni même musique, au fait, c’est un peu tout en même temps. On peut se demander si ces gars sont conscients de ce qu’ils proposent, ou s’ils sont définitivement maladroits, si leur schizophrénie est entretenue ou combattue, mais au final peu importe… Il reste leurs chansons qui confortent, bousculent, touchent ou agacent.