26 mars 2022
OvO - La partition live de "L’Enfer De Dante"

OvO – La partition live de « L’Enfer De Dante »

Samedi 26 mars 2022 // Portes : 20h30 – 01h00

À la caisse : 12 CHF // En prélocation : 10 CHF (Petzi)

Prix spécial -25 ans = – 5 CHF à la caisse sur présentation d’une carte d’identité.
Gratuit avec l’abonnement « AG Culturel » (Réservation obligatoire : info@cavesdumanoir.ch)

 

Le samedi 26 mars 2022, découvrez la partition live du chef d’œuvre du cinéma muet de 1911 « L’Enfer De Dante » interprétée par le duo italien noise rock OvO à travers un ciné-concert homérique.

OvO –  IT – Noise Rock

Le duo italien de noise-rock OvO est au centre des scènes post-rock, industrial- sludge et avant-doom depuis près de deux décennies. Leur mentalité de « toujours en tournée », couplée à une éthique DIY, à une conception audacieuse et à des spectacles live époustouflants, a fait d’eux les Jucifer d’Europe ; impossible à catégoriser, mais toujours là, surgissant dans votre ville natale, comme une omniprésence fantomatique. L’éthique farouchement indépendante d’OvO et son calendrier de concerts épuisants ont valu au groupe une importante base de fans dans le monde entier, qui n’attendent rien d’autre que la musique sombre la plus audacieuse et la plus innovante.

Basé à Ravenne, en Italie, OvO a été formé en 2000 par Stefania Pedretti et Bruno Dorella, et a sorti à ce jour neuf albums complets. Leur dernier opus, Creatura, sorti en 2016 sur DioDrone a reçu des éloges de Pitchfork, qui a comparé Pedretti à Yoko Ono, et de Decibel Magazine, qui a qualifié le groupe de « soirée dansante à la David Lynch ». OvO a aussi été présenté dans The Quietus, Stereogum, Cvlt Nation, et bien d’autres sites web avant-gardistes. Le groupe s’est produit dans des festivals sur presque tous les continents et a effectué de nombreuses tournées avec des groupes comme Lighnting Bolt, Zu et bien d’autres.

À l’aube de leur 20ème anniversaire, OvO est heureux d’annoncer un nouveau contrat international avec Artoffact Records, basé à Toronto, qui a publié leur 10ème album, Miasma, au début de 2020. Après « Miasma » (février 2020) et le chaos qui a suivi, OvO a ressenti le besoin d’un album qui serait différent des autres, qui comporterait de nouveaux éléments, dont certains pourraient être affinés à l’avenir, mais aussi le besoin de poursuivre le discours qui a commencé avec « Miasma ». En effet, si d’une part le groupe continue d’évoluer comme il l’a toujours fait au cours de sa carrière de plus de vingt ans, d’autre part la tournée « Miasma » a été fortement compromise par le fait que l’album est sorti juste après le début de la pandémie, laissant le groupe avec le désir de continuer à interpréter ces chansons lors de la prochaine tournée. Le nouvel album ne contiendra que deux titres de plus de vingt minutes chacun. En ce sens, l’album pourrait être décrit comme du doom ou du sludge, mais avec OvO, rien n’est jamais aussi simple.

Les éléments électroniques qui ont été présents ces dernières années sont toujours là et jouent un rôle important dans les deux morceaux. Mais surtout, les paroles sont composées de phrases complètes en italien, ce qui est rarement arrivé par le passé. Stefania Pedretti s’est inspirée des classiques de la science-fiction et de l’horreur (Lovecraft, Dick, Bradbury, Butler, Barker, Mary Shelley, Stoker, Poe, Bierce…) en faisant ressortir un côté plus ésotérique. Le langage musical se dilate (et pour cette raison cet album restera probablement unique dans la discographie d’OvO) tandis que le côté lyrique s’enrichit d’un sens explicite par rapport au passé où les textes étaient laissés à l’interprétation.

A la fin de l’année 2021, OvO a été forcé de faire une pause en raison de graves problèmes de santé de Stefania, mais maintenant ils sont prêts à repartir en tournée en 2022 pour promouvoir « Miasma » au printemps et ensuite le nouvel album à l’automne, publié à nouveau par ARTOFFACT RECORDS.

Le Film – Inferno (1911) :
Inferno (1911) est le plus ancien long métrage de fiction. C’est le premier film inspiré de L’Enfer de Dante, le premier film à être présenté (en salle) comme une œuvre d’art, et non comme une simple curiosité technique. Dans l’Enfer (Inferno), Dante rencontre Vigil et avec lui, il entreprend cet incroyable voyage à travers les cercles de l’enfer et de Malebolge. Lors des premières projections, les effets visuels qui nous font sourire aujourd’hui semblaient si réels que les gens s’évanouissaient et qu’il y avait des scènes de panique dans la salle.
Il est difficile d’imaginer un meilleur combo que ce film avec une partition d’OvO.
Non seulement à cause du cadre sulfureux, mais aussi à cause d’une certaine naïveté vintage, qui permet au duo d’exprimer son côté ironique.
Esthétique bizarre et sauvagerie pure sont les ingrédients qu’OvO utilise pour rendre hommage au plus grand poème de tous les temps.