25 juin 2021
Johanna Rittiner (Vernissage)

Johanna Rittiner (Vernissage)

Vendredi 25 juin 2021 // Portes : 19h00 / Concert 1 : 19h30 / Portes : 20h45 / Concert 2 : 21h00 / Fermeture : 23h00

Prix à la caisse et prix en prélocation (Jusqu’à 17h00 le Jour J) : CHF 10.00 sur Petzi et à la caisse
Prix spécial -25 ans = – 5 CHF à la caisse sur présentation d’une carte d’identité.
Gratuit avec l’abonnement « AG Culturel » (Réservation obligatoire : info@cavesdumanoir.ch)

 

Johanna Rittiner a choisi les Caves du Manoir pour vernir son nouvel album Per Hominis III ! Sur scène, elle sera accompagnée par Colin Dayer (piano), Christophe Dayer (basse) Elise Lehec (alto), et par Joseph Viatte (jongleur, oui oui jongleur !). Une soirée qui promet de nous balancer en douceur entre chanson, folk et blues !

 

Johanna Rittiner – VS – Chanson

S’il est des artistes guidés par l’instinct, Johanna Rittiner-Sermier en est clairement une. Quelques mois seulement après la sortie de Per Hominis II, l’auteure-compositrice-interprète dévoile Per Hominis III, son quatrième album solo. Seule…, pas tout à fait, car accompagnée sur quelques titres par le piano improvisé, quasi-imprévisible de Colin Dayer. La dizaine de morceaux qui constitue l’album sont autant d’explorations dans le vaste univers musical de l’artiste. On y découvre des morceaux aux inspirations lyriques tels que La la la tra via ta, ou encore La liberta mais aussi de la chanson à texte, presque à poésie, ainsi que des morceaux aux influences nettement plus blues comme Down Oh. La chanteuse saute de style en style, tout en jouant avec sa large palette de textures et de couleurs vocales. Per Hominis III, c’est une douce invitation à ressentir le voyage musical.

 

Le collectif Per Hominis

Ce sont des musiciens valaisans venant d’horizons musicaux variés, ils vont et viennent au sein de la formation aux grés de leurs envies et disponibilités. Deux mots d’ordres : diversité et liberté.

Per Hominis Project voit le jour à l’Opéra de Genève, a l’origine pour un live one shot de reprises de rock. Il fallait un culot bien valaisan pour ouvrir une brèche et présenter du Elvis et du AC/DC sur une scène consacrée aux musiques classiques depuis 1879. Dès lors, le Collectif Per Hominis perdura et forgea son identité autour des compositions de Johanna Rittiner Sermier.