15 décembre 2019
Experimental Noise & Black Metal – Llama/OLO, 2m2 et Tyrmfar

Experimental Noise & Black Metal – Llama/OLO – 2m2 – Tyrmfar

Dimanche 15 décembre 2019 // Portes 17h00 / Concert 17h15 / Raclette 20h00 / Fermeture : 22h00

A la caisse : 12 CHF // En prélocation : 10 CHF (Petzi)

Prix spécial -25 ans = – 5 CHF à la caisse sur présentation d’une carte d’identité.
Gratuit avec l’abonnement “20 ans 100 francs”

 

Deux performances de metalleux passés dans le côté sombre de la noise, avec des membres de Knut et Enigmatik/Convulsif dans Llama/OLO et le duo 2m2 avec Maxime Hänseberger le batteur de Nostromo et un maître chinois  de la noise: Mei Zhiyong.
Tyrmfar se joignent à la fête en nous proposant un set spécial le plus black possible. On finira avec une raclette. Ça va blaster !

Asgard Hass tiendront aussi leur stand de disques ce soir là, une bonne occasion de faire le plein de pépites black metal.

Tyrmfar – CH – VS – Death Black Melodic Metal – 18h45

Tyrmfar est un groupe Suisse de Melodic Death/Black Metal puissant. Formé en 2013, ils commencent  tourner en Europe très rapidement atteignant de grand festival tel le Metaldays et ouvrant pour des groupes tels Krisiun. Ils ont sortis un EP, signé et sorti deux albums sous MTAF Records, dont leur petit dernier : Renewal Through Purification.

 

 

2m2 – CH, CN – Experimental noise – 18h00

2m2 est un duo composé du batteur Fribourgeois Maxime Hänsenberger(Nostromo, Convulsif) et du Chinois Mei Zhiyong aux machines électroniques (artiste solo, ayant collaboré également avec Dave Phillips, Ryosuke Kiyasu entre autres). La musique de 2m2 s’inscrit sans conteste dans les lignées radicales de la Harsh Noise et du Grindcore; une confrontation entre explosions sonores, hurlements, walls of sounds électroniques forts, multi-fréquentiels et monolithiques et une batterie acoustique riche, texturale, lourde en matériels sonores free jazz et grind… Des sets de concerts improvisés, courts et intenses !

 

Llama/OLO – CH – Drone noise experimental – 17h15

C’est une rencontre entre deux activistes de l’underground, d’un côté Didier Severin, leader du terrifiant Knut qui a pendant 18 ans terrassé les terres sauvages du hard à travers la planète et de l’autre l’aventureux Loïc Grobéty qui a traîné sa bosse du black métal au rock crispé en passant par la musique contemporaine. Ces 2 protagonistes triturent la matière, la violente et pousse le son dans ces derniers retranchements.
Le résultat est sombre mais cinématographique, puissant et lent. Le son vous pénètre et vous englobe afin de vous faire vivre une expérience sensorielle unique.

Didier Séverin – synthé modulaire
Loïc Grobéty – basse électrique corde piano + effets