3 avril 2020
Carte blanche à Ostande et Projet XVII - Année 15
Cancelled facebook event

Carte blanche à Ostande et Projet XVII – Année 15

Vendredi 3 avril 2020 // Portes : 19h00 // Concert : 20h00 // Fermeture : 01h00

À la caisse : 30 CHF // Billeterie : 25 CHF (www.cellulespoetiques.ch)

Prix spécial -25 ans = – 5 CHF à la caisse sur présentation d’une carte d’identité.
Gratuit avec l’abonnement “20 ans 100 francs”

 

Carte blanche à Projet XVII et Ostande : une rencontre poétique et musicale entre deux projets qui expérimentent le mélange des mots et de la musique électro. Trois jours d’immersion pour créer une performance unique !

Une fusion entre leurs univers, une rencontre de deux voix, de deux porteurs de textes. Le résultat sonore de ce laboratoire poétique résonnera dans les Caves du Manoir pendant longtemps !

Avec Pat Genet, Guillaume Pi, Régis Savigny et Michael Borcard

En collaboration avec le Festival Cellules poétiques

 

Ostande et Projet XVII – CH/F – Spoken Word

Composé du Valaisan Pat Genet et de l’Orléanais Régis Savigny, le duo noise & words Ostande mêle, en français, l’exigence d’une écriture tendue, tracée au cordeau, et l’énergie brute et racée d’une pop synthétique teintée de rock.

Une sorte de spoken word de la déchirure, une poésie urbaine sublimée par l’organique des machines et le tranchant des guitares. Hors format, la musique d’Ostande est une cartographie. Celle d’une douleur flirtant avec la folie, qui vient consumer lentement les chairs grinçantes et amères comme le lierre rampant s’empare de la ville.

 

 

Vous aviez assisté à Projet XVII : Baudelaire et vous aviez été fascinés par la force de ce duo électro-littéraire qui revisite des textes classiques sous un crépuscule nouveau? Actuellement, le duo s’offre un nouveau challenge : Mary Shelley – Frankenstein ou le Prométhée moderne, un texte précurseur de la science-fiction, rythmé par la voix de basse profonde du premier et par la riche palette électro-acoustique du second à voir au TKM jusqu’au 9 février et ensuite à travers la Suisse romande.

 

Année 15 – F – Performance

De l’ensemble se dégage la recherche du simple, du répétitif, afin d’atteindre ce qui mène à l’essentiel. Le questionnement envers chaque média utilisé démontre une recherche sur les contraires tel que tradition/ rupture, action/inaction, vide/plein. L’interrogation sur les moyens d’expression disponibles rejoint celle d’un message bien personnel qui défie les notions établies de figuration, narration et surtout d’individualité.