31 mars 2022
A Place To Bury Strangers - Plattenbau

A Place To Bury Strangers – Plattenbau

Jeudi 31 mars 2022 // 19h00 : Ouverture des portes // 20h00 : Support // 21h15 : A Place To Bury Strangers // 01h00 : Fermeture des portes

À la caisse : 25 CHF // En prélocation : 23 CHF (Petzi)

« Le groupe le plus bruyant de New York » est de retour en Suisse avec un nouveau line-up, un nouvel album sur un nouveau label pour une date exclusive aux Caves du Manoir. Fais chauffer tes boules quies, il va y avoir de l’électricité dans l’air !

A Place To Bury Strangers – US (Shoegaze, post-punk, noise, psyché)

En 2003, le groupe de Brooklyn fait une entrée fracassante sur la scène new-yorkaise grâce à la vision psychotropique d’Oliver Ackermann. Souvent cité comme « le groupe le plus bruyant de New York », APTBS est connu pour ses performances live déchainées, ses lightshows obsédants, et ses expérimentations sonores dantesques.

2021 marque un renouveau pour APTBS avec un changement de line-up. Le groupe se sublime avec l’arrivée de John Fedowitz (basse) et Sandra Fedowitz (batterie) de Ceremony East Coast. John et Oliver sont des amis d’enfance. Ils ont joué dans le légendaire groupe de shoegaze underground Skywave qui proposait une musique punk futuriste. Cette nouvelle phase consiste ainsi en un retour aux fondamentaux les plus bruts et les plus désordonnés d’APTBS, qui nous transportent encore plus loin au sein d’une expérience sonore chaotique et apocalyptique.

Le nouvel EP, Hologram, sort le 16 juillet 2021 sur Dedstrange.

 

Plattenbau (DE — post-punk, noise-pop) 

Plattenbau s’est formé en 2011 dans le sous-sol sombre de l’ancien QG de la Stasi à Berlin-Est. À l’origine, il s’agissait exclusivement d’un projet d’enregistrement, dans le cadre duquel ils jammaient pendant des heures sur du deathrock lent et grinçant. Ils réécoutaient ensuite leurs enregistrements au cours de nuits froides et sombres, en parlant de réalités alternatives, d’histoires de fantômes et de la mort des idéologies.

Dans les années qui ont suivi, Plattenbau rejoint sur scène des groupes comme Idles, Preoccupations, Flasher, The Garden, La Luz et Naomi Punk. Lors de leur première tournée américaine au printemps 2016, ils jouent notamment au Silent Barn (NY), à l’Empty Bottle (Chi), et au SXSW (TX). Ils effectuent par la suite une grande tournée en Europe et reviennent aux États-Unis pour deux tournées en 2018.

Au fil des années, les chansons du frontman Lewis Lloyd ont évolué d’un post-punk nerveux et déchiqueté vers une musique synthétique tendue, mécanique et répétitive, brutale et hypnotique. Les premiers textes du groupe, abordant la jeunesse éphémère et les nuits gâchées, ont fait place à des paroles incarnant les excès et les brutalités de notre monde. Pourtant, ces chansons restent fun et se situent sur le territoire toujours fructueux entre la noise et la pop.

« Hollywood » est le premier extrait de l’album Sophomore de Plattenbau qui sortira cet automne. Plus de détails à venir prochainement.